AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez | .
 

 Je te raconte une petite histoire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Alice

Admin


Messages : 31
Date d'inscription : 19/11/2013

Sac de voyage
Mon passé::
Compagnons de voyage::

MessageSujet: Je te raconte une petite histoire?   Dim 31 Aoû - 17:52


Histoire

Un, deux, trois, quatre coups à la fenêtre. Un murmure.
Un, deux, trois, quatre coups plus pressant, vous sursautez.


Y-a-t-il quelqu'un à la fenêtre ? Impossible, votre appartement est au quatrième.

Un, deux, trois, quatre coups ébranlent votre fenêtre. Plus de doute possible. Il y a quelqu'un. Vous vous avancez, prudemment. Votre regard fixe une silhouette que vous arrivez, non sans mal, à distinguer. Vous ne prêtez pas attention au reste, hypnotisé par la présence. Et c'est bien dommage si vous aviez pris le temps d'écouter, de regarder, alors vous auriez pu vous apercevoir que votre horloge s'était arrêtée, que votre canari ne chantait plus.

La présence vous  fixe à présent au travers de la vitre, vous avez la main sur le loquet, prêt à ouvrir la fenêtre pour la laisser entrer. Si on vous demandait de de la décrire vous auriez sans doute dit que vous ne vous rappelez plus exactement de son visage mais qu'à vos yeux, c'était la créature la plus douce et la plus merveilleuse que vous n'ayez jamais vu. Peu vous importait que la créature diaphane flotte dans les airs, vous aviez juste envie d'ouvrir. Ce que vous faites d'ailleurs, sans vous en rendre compte. Avant même que vous n'ayez eu le temps de formuler une question, l'étrange apparition vous tend la main. Vous la saisissez et tout disparaît.

Un, deux, trois, quatre, ouvrez les yeux.

Vous vous retrouvez devant un comptoir. D'autres personnes attendent comme vous. Mais pas tellement, non. Certains arboraient une apparence étrange. D'autres étaient vêtus de manière plus étrange encore. Des femmes et des hommes à moitié animal. Quelquefois ils semblaient ne tenir de l'humain que la posture et les expressions faciales. Vous apercevez des êtres difformes, sortis de vous ne saviez quel cauchemar. Mais ça n'était pas tout. Des nains, des elfes, des hommes-plantes... Le seul point commun que vous aviez était peut-être cet air paumé sur le visage.

Perdu dans l'observation de ces créatures vous n'entendez pas "le suivant" exaspéré de la réceptionniste. Ce n'est qu'au cinquième que vous vous rendez compte qu'on s'adresse à vous. La femme, si c'était bien une femme, vous demande de remplir un formulaire. Perplexe, vous vous exécutez, puis finalement elle vous annonce sur un ton qui se voulait enjoué « Bienvenue au Lapin Blanc». Elle vous tend une clef ainsi qu'un anneau à votre taille après vous avoir indiqué votre chambre et votre étage.

Les sourcils froncés vous vous écartez du comptoir, chassé par un tonitruant « Suivant ». Presque résigné, vous vous avancez vers l'ascenseur, observant du coin de l’œil le décor surprenant de cet hôtel. Vieillot. Oui c'était le mot... Comme si vous aviez fait un bond dans le passé et que vous vous baladiez dans un de ces hôtels des années folles. L'ascenceur s'ouvre. Vous ne pouvez plus vous attarder d'avantage... Vous montez jusqu'à votre étage et vous avancez dans le couloir, jusqu'à votre chambre.

Vous allumez la lumière, la chambre était tout de même spacieuse. Un instant vous êtes tenté de l'explorer un peu, mais quelque chose vous attire. Irrésistiblement. C'est cette clef dorée qui trône sur la commode. Vous la saisissez et en admirez les contours avant de vous apercevoir qu'elle reposait sur une lettre cacheté de la direction de l'hôtel. Vous l'ouvre et lisez dans un silence presque religieux

« Cher client,

La direction vous souhaite la bienvenue au Lapin Blanc! Vous voilà coincé à la croisée des chemins, peut-être que la prochaine fois que vous apercevrez un petit lapin vous ne vous lancerez pas à sa poursuite? N'ayez crainte, cependant, pendant toute la durée de votre séjour vous pourrez occuper votre chambre, sous certaines conditions... Si vous souhaitez retourner dans votre monde il vous suffira de retrouver le lapin blanc, qui parcours les univers à la recherche d'autres voyageurs. Je me permet d'attirer votre attention, sur ce que vous tenez... Votre clef vous permettra d'ouvrir les portails qui mènent à d'autres univers. Je préfère vous avertir tout de suite. Vous ne pourrez pas ouvrir le portail menant à votre monde. Veuillez cependant à ne pas « perdre » votre clef... Les conséquences en seraient... désastreuses. Si vous avez des questions n'hésitez pas à les poser directement au personnel de l'hôtel, celui-ci sera absolument RAVI de pouvoir vous aider...

Alice, directrice de l'hôtel »
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://syotos.forumactif.org
 

Je te raconte une petite histoire?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» La petite Histoire d'un Rennes Brest Rennes en vélo couché.
» comme c'est la veillée, une petite histoire...
» Une petite histoire.
» petite histoire alsacienne!!!
» La petite histoire d"une '65 ....

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
See You On The Other Side  :: Avant d'entreprendre ton voyage :: Ce qu'il te faut savoir voyageur :: Réglement et contexte-